THE SUN BLEEDS LIKE A TORN RECTUM (anatomicdemon) wrote,
THE SUN BLEEDS LIKE A TORN RECTUM
anatomicdemon

Par détail

La légère appréhension avant d'écrire. Après tout peu importe. Il ne faut pas que ce soit que pour moi, non ça jamais, écrire, je veux dire. Non.

Cet après-midi, je parlais avec Zeen, après l'amour. Elle me disait : "Quand quelqu'un me parle, me pose une question, j'essaye de me mettre dans ta tête à toi pour répondre parce que je sais que c'est toi qui a la bonne réponse alors j'essaye de me souvenir". Il y a quelques années je lui aurais dit que c'était à elle de penser, qu'elle ne devait pas se laisser influencer. Aujourd'hui je n'ai rien dit. Les idées sont ce qu'elles sont. Tout cela n'a aucune importance. Je suis revenu de tout cela. Vraiment foutaise de A jusqu'à Z.

Je ricane...A toutes les tentations je ricane...

Il faisait beau aujourd'hui. Le soleil chaud. L'air frais. Je me suis fait bronzer. En décembre. Les bases.

Avec M. nous nous sommes promenés. Les mères avec leurs gosses...J'hésite entre le mépris et la pitié. Comme ils jouent à être parents ! Leurs gueules ternis, meurtris, bouffés par l'ennui. Il faut, il faut. Oui il faut faire des gosses. C'est si merveilleux !

Ils vivent dans un corps épuisé. Mais il faut !

Je regarde A. et F. Ces larbins, ces marionnettes merdeuses, ces suceurs de petits profits. Ils confisent, oh comme ils se sucrent ! Ils tremblent d'hyperglycémie ! Ils ont fait des gosses eux aussi, parce qu'il fallait, comme les comédies musicales ou Hello Kitty (Qui disait Hello Kitty? Oh Anne Franck !)
Une fois, à table, A. m'a dit "Moi j'aime pas penser comme tout le monde" ! Oh la minuscule chiennasse ! microscopique insecte aptère glaireuse fiente ! Jamais ! Jamais elle n'a pensé ! Jamais ! Et encore moins contre ! Hello Kitty ! Christophe Maé ! Mozart l'opéra rock ! Marc Lévy ! Deux gosses ! Un Chien ! Deux bagnoles ! Vacances au club ! Maison en construction ! Les dettes ! L'Iphone ! Le foot ! Tout ! Vraiment tout ! Bouche ouvertes à tous les étrons du monde. Siphon des Chiottes humaines ! Ne surtout pas la détromper, lui sourire, la laisser jusqu'au caveau ne jamais vivre ou juste avant la fin tout lui balancer comme une bonne giclée spermatique.
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

  • 2 comments